Archives du mot-clé actualité

Libertés

phobiestuent

Les lieux gays sont hantés par l’histoire de cette violence : chaque allée, chaque banc, chaque espace à l’écart des regards portent inscrits en eux tout le passé, tout le présent, et sans doute tout le futur de ces attaques et de ces blessures physiques qu’elles laissèrent, laissent et laisseront derrière elles – sans parler des blessures psychiques. Mais rien n’y fait : malgré tout, c’est-à-dire malgré les expériences douloureuses que l’on a soi-même vécues ou celles vécues par d’autres et dont on a été le témoin ou dont on a entendu le récit, malgré la peur, on revient dans ces espaces de liberté. Et ils continuent d’exister, parce que des gens continuent, en dépit du danger, de les faire exister.

Didier Eribon, Retour à Reims, Fayard, 2009

la suite des suites?

par Linn Larsdotter

Il y a une semaine environ, un article du Temps et un autre de la TdG ont annoncé qu’un hôtel 4-étoiles genevois propose désormais un étage de chambres réservées uniquement aux femmes. Réflexions d’une féministe dubitative:

D’après le site de l’hôtel en question, l’Hôtel Bristol, le concept – subtilement nommé « Ladies First » – a été conçu « par et pour des femmes sensibles à l’élégance et au confort ». L’établissement décrit les chambres comme étant incontournables pour « une escapade entre copines, un enterrement de vie de jeune fille, un week-end mère-fille ou (…) pour passer un séjour d’affaires à Genève ». Ce que les chambres ont du acquérir de plus que celles situées ‘en zone-mixte’, afin d’atteindre cette  ‘incontournabilité’ féminine ? « Large choix de thés et tisanes, Smoothie dans le minibar, Menus équilibrés et légers servis en chambre, Cintres capitonnés, Coiffeuse, Sèche-cheveux puissant » dixit le site. Continuer la lecture de la suite des suites? 

D’un même mouvement?

candidate2

Par Alessandra Cencin

Le mouvement la Nuit Debout a surgi dans le calendrier citoyen français depuis quelques semaines, dans la foulée des contestations de la Loi-Travail gouvernementale. Là comme ailleurs et malgré les velléités « anti-système », les rapports genrés ne sont pas les moindres à devoir être revisités, au cœur même de ces pratiques contestataires.

Continuer la lecture de D’un même mouvement? 

quel genre de joie?

PraiseThe Joy of Love // Pourquoi les questions sexuelles préoccupent-elles tant l’Église catholique ?

par Linn Larsdotter

Ce vendredi 8 avril, le Vatican a publié l’exhortation apostolique du pape François sur la famille et le mariage. Il s’agit d’un document de plus de 250 pages, présentant les conclusions du pape à l’issue d’une réflexion collective, à savoir les Synodes sur la famille d’octobre 2014 et d’octobre 2015. Intitulé Amoris Laetitia, « La joie de l’amour » (hoho! les rigolos…), ce texte, qui se veut une sorte de liste de conseils-à-suivre, était particulièrement attendu en ce qui concerne :

– l’accès au sacrément de la communion des divorcés remariés ; et

– l’intégration, au sein de l’Église, des couples homosexuels (et, par extension, du mariage entre deux personnes du même sexe) et des couples hétérosexuels vivant en union libre.

Continuer la lecture de quel genre de joie? 

déchaînement

(…) our stories, our demands, and our needs are once again being drowned out and left behind.

red

Voici un texte bondé d’indignation et de colère. Qasima Wideman (« a mixed black gender-nonconforming and gay artist and community organizer from Durham, N.C. ») y exprime son ras-le-bol suite à l’approbation par l’Etat de North Carolina d’une loi discriminatoire envers les communautés LGBT. Iel souligne aussi les tensions au sein du mouvement LGBT, mettant en lumière l’invisibilisation des personnes trans et queer de couleur, de leurs expériences et de leurs paroles.