Archives du mot-clé art

Clitoracy en boucle

SophiaWallaceDontTreadSophia Wallace (2002-20016)

Par Alessandra Cencin

L’artiste Sophia Wallace réitère sa clito-alphabétisation – Clitoracy, une contraction entre clitoris et « litteracy », alphabétisation. Après avoir permis notamment de chevaucher un clito débridé, de porter des solid gold clit imprimés, d’éditer les 100 lois d’une éducation clitoridienne, de s’approprier le béton urbain par du street art clitoridien, elle produit un nouveau loop de figurations clitoridiennes dans l’espace public.

Continuer la lecture de Clitoracy en boucle 

Romaine Brooks (1874 – 1970)

par Linn Larsdotter

« An attempt to construct a lesbian history, whether it be sociological or art history, involves confronting silence, erasure, misrepresentation, and prejudice – all of which present formidable obstacles to historical research and writing. »  (Cottingham 1996)

Dans un numéro d’Art Journal de 1996, intitulé « We’re Here : Gay and Lesbian Presence in Art », Laura Cottingham, historienne féministe de l’art spécialisée en art féministe, dénonce une histoire de l’art hétérosexiste, trop longtemps écrite par et pour les hommes. Cottingham souligne l’importance d’écrire une histoire (de l’art) depuis les marges, afin de visibiliser celles et ceux qui ont été éclipsé.e.s du récit historique dominant.

Dans l’esprit des revendications de Cottingham – et de nombre de ses collègues – Nomoslab propose une série de portraits de personnes qui, en raison de leur non-conformité aux normes, ont été – ou risquent d’être – reléguées aux marges de l’Histoire. A travers la mosaïque de ces portraits s’esquissera une histoire autre, plus inclusive, mais aussi critique envers l’idée d’objectivité de l’historien.ne. Il s’agit à la fois de faire entendre des récits du passé et de constituer une trace de paroles contemporaines.

First up, la peintre franco-américaine Romaine Brooks, qui fît carrière dans le Paris du début du 20e siècle et de l’entre-deux guerres, notamment en peignant les portraits d’une partie de l’aristocratie et de l’élite intellectuelle européenne de son époque.

Continuer la lecture de Romaine Brooks (1874 – 1970) 

Louise à Stockholm

Par Linn Larsdotter

L’exposition Been to Hell and Back du Moderna Museet de Stockholm présente 103 œuvres de l’artiste Louise Bourgeois (1911 – 2010). La force de son art réside dans un contraste entre le simple et le complexe, le figuratif et l’abstrait, l’attraction et le dégout. Les œuvres inspirent à la fois la peur et l’envie, la douceur et la rage. En gros, c’est une expérience intense qui attend spectatrices et spectateurs. L’influence de Louise Bourgeois sur l’art féministe d’hier et d’aujourd’hui est immense. L’artiste elle-même annonce l’ambition émancipatrice de son art : « I have endeavoured during my whole lifetime as a sculptor to turn woman from an object into an active subject. »

Continuer la lecture de Louise à Stockholm