Archives du mot-clé espace public

Libertés

phobiestuent

Les lieux gays sont hantés par l’histoire de cette violence : chaque allée, chaque banc, chaque espace à l’écart des regards portent inscrits en eux tout le passé, tout le présent, et sans doute tout le futur de ces attaques et de ces blessures physiques qu’elles laissèrent, laissent et laisseront derrière elles – sans parler des blessures psychiques. Mais rien n’y fait : malgré tout, c’est-à-dire malgré les expériences douloureuses que l’on a soi-même vécues ou celles vécues par d’autres et dont on a été le témoin ou dont on a entendu le récit, malgré la peur, on revient dans ces espaces de liberté. Et ils continuent d’exister, parce que des gens continuent, en dépit du danger, de les faire exister.

Didier Eribon, Retour à Reims, Fayard, 2009

déchaînement

(…) our stories, our demands, and our needs are once again being drowned out and left behind.

red

Voici un texte bondé d’indignation et de colère. Qasima Wideman (« a mixed black gender-nonconforming and gay artist and community organizer from Durham, N.C. ») y exprime son ras-le-bol suite à l’approbation par l’Etat de North Carolina d’une loi discriminatoire envers les communautés LGBT. Iel souligne aussi les tensions au sein du mouvement LGBT, mettant en lumière l’invisibilisation des personnes trans et queer de couleur, de leurs expériences et de leurs paroles.

Fracture Salée

Par Alessandra Cencin

L'humanisme régénéré comporte la conscience que chacun n'est qu’une infime parcelle d’un gigantesque continuum qui a pour nom humanité.  Edgard Morin

Voilà, c’est officiel, alors que des sources anonymes de la police allemande avaient transmis aux médias l’origine syrienne de la plupart des agresseurs du 31 décembre à Cologne, « sur les 58 suspects, seuls trois d’entre eux sont originaires d’un pays en guerre : deux Syriens et un Irakien. Les 55 autres sont pour la plupart Algériens et Marocains et ne seraient pas arrivés récemment en Allemagne. Trois Allemands figurent aussi parmi les personnes arrêtées. »RTBF.be. De plus, sur 1054 plaintes, 454 concernent des agressions sexuelles et 600 des vols : « Une réalité très différente de celle décrite par certaines sources policières dans les médias il y a un mois. » (Idem)

Continuer la lecture de Fracture Salée