Archives du mot-clé homophobie

Libertés

phobiestuent

Les lieux gays sont hantés par l’histoire de cette violence : chaque allée, chaque banc, chaque espace à l’écart des regards portent inscrits en eux tout le passé, tout le présent, et sans doute tout le futur de ces attaques et de ces blessures physiques qu’elles laissèrent, laissent et laisseront derrière elles – sans parler des blessures psychiques. Mais rien n’y fait : malgré tout, c’est-à-dire malgré les expériences douloureuses que l’on a soi-même vécues ou celles vécues par d’autres et dont on a été le témoin ou dont on a entendu le récit, malgré la peur, on revient dans ces espaces de liberté. Et ils continuent d’exister, parce que des gens continuent, en dépit du danger, de les faire exister.

Didier Eribon, Retour à Reims, Fayard, 2009

quel genre de joie?

PraiseThe Joy of Love // Pourquoi les questions sexuelles préoccupent-elles tant l’Église catholique ?

par Linn Larsdotter

Ce vendredi 8 avril, le Vatican a publié l’exhortation apostolique du pape François sur la famille et le mariage. Il s’agit d’un document de plus de 250 pages, présentant les conclusions du pape à l’issue d’une réflexion collective, à savoir les Synodes sur la famille d’octobre 2014 et d’octobre 2015. Intitulé Amoris Laetitia, « La joie de l’amour » (hoho! les rigolos…), ce texte, qui se veut une sorte de liste de conseils-à-suivre, était particulièrement attendu en ce qui concerne :

– l’accès au sacrément de la communion des divorcés remariés ; et

– l’intégration, au sein de l’Église, des couples homosexuels (et, par extension, du mariage entre deux personnes du même sexe) et des couples hétérosexuels vivant en union libre.

Continuer la lecture de quel genre de joie? 

Révélations

Genderqueer

« Révéler son homosexualité à son employeur coûte 1200 euros par an en moyenne »

Un article in extenso paru sur Campus-Le Monde.fr (29.01.16) :

« Quatre étudiants et jeunes diplômés LGBT sur cinq ont révélé leur orientation sexuelles à leurs amis ou à leur famille, mais un tiers d’entre eux préfèrent éviter de dévoiler le sexe de leur partenaire en milieu professionnel, selon un sondage du Boston consulting group (BCG), paru mercredi 27 janvier. SI les différences sont de mieux en mieux acceptées dans la sphère privée, qu’en est-il de la sphère professionnelle, au moment de chercher un premier emploi?

Continuer la lecture de Révélations 

L’uso di una parola umiliante: « frocio »

di Ferdinando Miranda

« Mancini è apparso in tv per lamentarsi che Sarri l’aveva chiamato frocio. Poi è andato via, sculettando ». « Mancini magari sarà pure frocio, ma intanto chi ieri l’ha preso in quel posto è stato proprio Sarri. ». Ecco alcuni dei commenti che in queste ore impazzano su facebook, sul commento che l’allenatore del Napoli Sarri ha fatto a fine partita al suo omologo dell’Inter Mancini, definendolo « frocio ». Eppure, nelle chiacchiere da bar e articoli di giornali di queste ore si continua a veicolare la parola « frocio », senza che il suo vero significato venga messa davvero in discussione. Non ho letto di alcuna presa di distanza critica del suo uso.

Continuer la lecture de L’uso di una parola umiliante: « frocio »